Comment planifier son divorce ?

La mésentente, l’ennui, l’adultère sont entre autres des raisons qui conduisent au divorce au sein d’un couple. S’il s’agit d’une séparation de commun accord, les conjoints peuvent mettre en place certains critères pour éviter d’éventuels litiges. Quels sont les étapes pour organiser son divorce ? Voici l’essentiel à retenir !

Prévoir un budget

Un budget de divorce prend en compte les honoraires à payer aux intervenants légaux (l’avocat, le notaire, etc.). Il existe aussi les frais de traduction, les frais d’huissier dont vous devez vous acquitter. De même l’estimation de l’ensemble de vos biens doit être faite par un professionnel que vous devez payer.

A cela s’ajoute le coût du divorce qui est déterminé en fonction de la nature de la séparation. Vous pouvez en voir plus sur les différentes catégories de désunion afin d’établir votre budget. Rassurez-vous d’avoir les moyens avant de vous lancer dans la procédure.

Engager un avocat

C’est le professionnel qui se chargera de défendre vos intérêts lors de la procédure. Vous devez donc bien le choisir. Si vous pouvez avoir recours au bouche-à-oreille pour trouver votre avocat, vous pouvez également faire une recherche en ligne. Faites un comparatif pour choisir le meilleur professionnel qui épouse votre budget initial.

Tenir compte de son type de régime

Si lors de votre union, vous avez opté pour les biens séparés, vous n’avez pas de réel souci à vous faire. Les litiges apparaissent en cas de la mise en commun des biens. Les époux peuvent en discuter et faire une répartition à l’amiable. Dans le cas contraire, ils doivent faire appel à un avocat qui se chargera de trancher pour eux en prenant en compte l’état liquidatif.

Si vous avez des enfants, c’est un facteur à ne pas négliger. En fonction de ceux-ci, interviennent d’autres facteurs tels que la conservation de la maison familiale et les pensions alimentaires.