Piercing : que devez-vous savoir sur ses origines ?

Avoir un piercing est devenu une tendance à la mode chez bon nombre de jeunes. Cependant, peu d'entre eux ont connaissance de la signification que portent les piercings sur le corps. Alors, pour plus d’information concernant l’origine des piercings, ainsi que la signification qu’ils ont en fonction de chaque peuple ou tribut.

Origine des piercings

Si vous envisagez de vous placer des piercings, alors consultez ce site pour en savoir plus sur les types de piercings qui existent. Se percer les oreilles, la bouche ou le nez pour les orner de bijoux est une pratique très ancienne qui remonte aux rituels d'initiation à la vie sexuelle ou adulte dans différentes sociétés tribales. Le perçage du lobe d'oreille a probablement été la première tentative de perçage du corps dans l'histoire du piercing.

Son utilisation remonte à des cultures anciennes. On suppose que ces tribus accordaient une grande valeur au pouvoir du métal, croyant qu'il s'agissait d'un matériau qui leur assurait une protection contre les mauvais esprits. La preuve la plus éloignée est un piercing trouvé dans le lobe de l'oreille datant de plus de 5 000 ans (il s'agit d'une momie trouvée en Autriche en 1991).

Signification du port de piercing

En Alaska, certains hommes ont percé leur nez et leurs oreilles avec des matériaux tels que des os, des coquilles ou du verre. Pour eux, cela signifiait le passage au monde adulte, le fait qu'un jeune homme devienne chasseur.

Sous l'Empire romain, il était plus courant pour un homme de porter une boucle d'oreille que pour une femme. Les piercings ont servi à différencier les castes. Ils étaient un symbole pour distinguer rapidement les positions sociales. Une signification similaire avait pour les  Égyptiens. Pour eux, un piercing était un ornement réservé à la royauté.

À l'époque de la reine Elizabeth en Angleterre, les boucles d'oreilles étaient un symbole masculin et étaient en fait portées par Shakespeare, Sir Walter Raleigh et Francis Drake. Les marins portaient également des boucles d'oreilles en or, pour pouvoir payer leur enterrement «comme Dieu le voulait» en cas de mort en mer.