Piqûre ou morsure d'une araignée : quels sont les symptômes

La morsure (non pas la piqûre) d'une araignée fait souvent très mal ; ça dépend du type d'araignée. De même, les symptômes aussi varient d'une espèce à une autre. Mais généralement, on ressent une douleur locale, une rougeur ou une démangeaison qu'on peut calmer avec un antibiotique et un analgésique. Dans certains cas, il faut nécessairement l'intervention d'un médecin.

Araignée, sa réaction : cet animal pique t-il ?

Les araignées sont des arthropodes et non des insectes comme on entend souvent dire. Il fait partie de la même famille que les scorpions, les arachnides. En réalité, cet invertébré ne pique pas tel qu'on en parle familièrement. Sa réaction est une morsure par lequel il inocule son venin à son agresseur ou à sa proie-cible. C'est quand elle se sent agressé qu'elle mord l'humain et c'est sa défense. Sa salive contiendrait une enzyme qu'elle distille (repend) grâce à ses crochets appelés chélicères. Vous aurez surement de plus amples détails concernant la piqûre d'araignée ici - même.

Les symptômes causés par la morsure de l'araignée

Généralement, la morsure d'une araignée cause des réactions locales, modérées et prurigineuses. Cela nécessite souvent une simple application d'antiseptique pour la désinfection ; la prise d'antihistaminique permet d'éviter les démangeaisons.
Si la désinfection est mal faite, cela entraîne une lymphangite (inflammation de quelques vaisseaux lymphatiques). Ce symptôme peut fait apparaître sur la partie des ganglions rouges et pousser jusqu'à une fièvre pouvant nécessiter une hospitalisation. Le signe visible de sa morsure est l'apparition de deux points rouges rapprochés et souvent encerclé d'une plage blanche.

Traitements et quand consulter ?

Pour ce qui est du traitement, cela dépend du type d'araignée ayant mordue l'individu. Ceci dit, chaque type d'araignée qui pique nécessite normalement un traitement adéquat. Mais il est difficile au patient de pouvoir reconnaitre le genre d'araignée l'ayant mordu pour le dire au médecin. Généralement, on passe à la désinfection quand il s'agit d'une morsure bénigne. On utilise pour les réactions allergiques des antibiotiques et des antihistaminiques.
Si le sujet ressent la fièvre, les maux de tête, les nausées, les vertiges, etc, il faut immédiatement consulter un médecin. Car il s'agit de réactions qui dépassent les petites réactions locales habituelles. C'est au médecin d'identifier le venin par un prélèvement sanguin qu'il fera sur la partie piquée grâce à un examen.